Défi couture 2018 #1 : un an sans acheter de vêtement


Défi couture 2018, Non classé / vendredi, mars 23rd, 2018

Aujourd’hui je vous parle de mon défi de 2018 : n’acheter aucun vêtement (je parle bien de vêtement et pas de sous-vêtements hein ^^ parce que tricoter des chaussettes c’est beaucoup trop long ^^).

Alors tout d’abord, pourquoi cette « lubie » de faire soi-même ses vêtements ?

Tout simplement car ni Hippo, ni moi n’avons le corps « standard ».  Non les vêtements prêts à consommer ne nous vont jamais, comme ils ne vont à personne d’ailleurs.

Les corps humains sont tous différents, personne ne fait totalement un 36 ou un 44 de l’industrie textile.

Personnellement, j’ai les épaules très larges. Impossible de trouver une chemise, un manteau ou un pull. Les tailles les plus grandes sont encore trop petites pour que je puisse mouvoir correctement la partie haute de mon dos, par contre au niveau du ventre c’est beaucoup beaucoup trop grand. Bref, ce n’est ni confortable, ni esthétique et en plus j’ai froid au ventre en hiver malgré un gros manteau !

Hippo quant à lui, a les hanches fines mais les fesses bombées. Du coup, il est obligé de prendre des pantalons trop grands pour passer ses fesses. De ce fait il doit toujours porter des ceintures qui seraient inutiles avec un pantalon à sa taille. Ceintures qui, au passage, ne tiennent jamais bien longtemps (c’est quoi ces ceintures en cuire qui coûtent une fortune et qui doivent être changées au bout de 6 mois ???).

De plus, nous ne souhaitons plus cautionner l’esclavage se déroulant dans les usines textiles du Bengladesh et des autres pays ayant une main d’œuvre pas chère ! Leurs conditions de vie et de travail sont indécentes, nous avons le pouvoir de changer ça ! Je vous invite à aller regarder ce qui s’est passé en avril 2013 à Dacca pour vous en convaincre (wikipedia).

Enfin, le troisième point du pourquoi du comment de ce défi de l’année se résume en deux mots : obsolescence programmée. En effet, il n’y a rien qu’à voir les qualités des tissus composant les vêtements disponibles dans le commerce pour se convaincre que oui, il y a de l’obsolescence programmée aussi dans l’industrie textile ! Par exemple, prenez un jean pour homme et un jean pour femme de la même gamme de prix, vous verrez une énorme différence dans la qualité du tissu. Voilà pourquoi mes jeans durent entre 3 et 6 mois, et ceux de hippo plusieurs années.

Alors voilà, nous nous lançons un défi en 2018, celui de fabriquer nos propres vêtements. Vêtements qui nous dureront longtemps et seront exactement à nos tailles.

Evidemment ; nous n’allons pas changer l’intégralité de notre garde-robe du jour au lendemain. Nous faisons ça petit à petit, au grès des besoins. Pas question d’avoir une commode qui déborde, répondons juste à nos nécessités. Au début de l’hiver je n’avais plus qu’un pull chaud. Je m’en suis donc cousu deux (modèle NIXIE de Urban Fairy). Avec trois pulls bien chauds, je peux largement tenir tout l’hiver ! Fin janvier, mon avant dernier pantalon a rendu l’âme et le dernier est en passe de le rejoindre dans la pille des tissus à recycler. Je m’en suis donc cousue un (déjà troué, merci mon chien ^^) et je vais m’en coudre un second (modèle SAFRAN de DEER and DOES).

Concernant Hippo, il n’a pour le moment besoin de rien.

Bref, vous aurez compris, ça va coudre dans la chaumière ! Je vous tiendrais régulièrement au courant de nos avancées sur la voie du vêtement fait-main !

20180309_095838.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *